mercredi 26 novembre 2008

Sunforest & Circulus





Sunforest a été connu du grand public mondial grâce à l'inclusion de "I want to marry a lighthouse Keeper" titre phare du groupe. Bien des années plus tard Marks and Spencer en 2008 relance le titre dans une publicité ou l'on retrouve Twiggy mannequin phare des 60's. Sunforest est avant tout une pépite, un groupe injustement oublié sauf des collectionneurs s'arrachent l'album paru sur Decca en 1969 dans les 500 $. Aujourd'hui le meilleur (avec él records) label de réédition du monde Lion productions www.lionproductions.org Un label qui se plie en quatre pour retrouver des merveilles incunables et (c'est important) respecte les droits d'auteurs (ce qui n'est pas toujours le cas dans le milieu des labels de reissues). Sunforest représente ce moment incroyable dans la folk anglaise ou le psychédélisme s'est mêlé avec les traditions de l'albion médiévale. En France nous on avait Malicorne qu'est ce que je vous voulez que je vous dise. Avec Sunforest, the incredible String Band et le film "The Wicker Man" (nom repris par un DJ haut normand décérébré, qu'elle infamie) l'année 1969 en Angleterre était paganisto-déviante loin des billebesées peace & love. Sunforest expérimentait en partant de racines purement britannique sans chercher à copier les États-Unis tout comme Circulus un groupe furistico Médiéval (qui mélange Moog et luth).Un certain Herbie Flowers joue de la basse sur l'album de Sunforest, on retrouve le musicien sur le Melody Nelson de Gainsbourg et le "Space Oddity" de Bowie. Echappé du "Really got me" des Kinks et du "Je t'aime moi non plus" de l'homme à la tête de Gnou le guitariste Thunderclap Newman (bien connu des trainspotters qui lisent les credits des pochettes) lui joue..heu...de la guitare. Toutes plaisanteries mise à part Sunforest était un groupe très moderne (qui par moment rappelle Laurie Anderson dix ans avant), ses enfants de Circulus le sont tout autant. Si c'était ça la "modernitude" connaître ses racines pour se projeter dans le futur loin de tout revivalisme. J'écris cela parce que si j'entend encore un groupe de Frankaoui qui se prend pour Calexico ou Neil Young prêt du bayou, ou des néo 80 qui se croient au Bowery alors qu'ils vivent ... enfn, bon. Ce qui fait la sève des grands groupes c'est la culture (ignorance of your culture is not considerated cool proclamaient les Redidents ) et la volonté d'innover. Oui mais comment innover?? Non ce n'est pas en ajoutant des beat house sur du Mozart qu'on pousse la balle un peu plus loin, c'est en cherchant en soit.

Encore faut il avoir une vie intérieure, Sunforest et Circulus en ont une sacré!!!

Sunforest: "Sound of sunforest"
(Lion Productions)
(comme toujours son impécable, livret gorgé d'informations)
Je vous encourage à découvrir les autres titres de ce label/distributeur fort doué!!
www.lionproductions.org


Circulus: "Clocks are like people"
(Rise above records)

www.myspace.com/circulus
www.circulus.org






1 commentaire:

sylvain a dit…

Mais comment fais-tu pour trouver des trucs aussi barrés ? C'est pas mal du tout !