dimanche 9 novembre 2008

Todd is back!!


En France les amateurs de Todd Rundgren sont moins nombreux qu'aux États-Unis et en Angleterre et c'est bien dommage. Todd via Nazz, Utopia et quelques albums solos ("A Wizard a true star", "Something", "Runt" Utopia ("deface the music" est un must). J'ai eu la chance de devenir ami avec Mister Frog lui même, génie du synthé MS 20, clavier des premières années d'Utopia et boss désormais d'Ad Vitam Records (j'en reparlerai plus tard). J'espère que toutes les passionnantes histoires autour de M Frog, Woodstock et Todd Rundgren se concrétiseront sous forme d'ouvrage. En attendant j'ai écouté le nouvel opus du Todd "Arena" en me préparant avec impaztience au concert du maître le 20 novembre au Trabendo.
www.trabendo.fr


Avec "Arena" au début j'ai eu peur. Était-ce la pochette un peu bizarre, ou les solos quasi-hard F.M qui m'inquiétaient? Un peu des deux j'imagine. Finalement "Arena" est un album qui devient passionant pour peu qu'on se plonge dedans. Anachronique Todd Rundgren propose un album qui aurait pu sortir entre 1972 et 1983. Le sorcier joue avec le mauvais goût et les guitares très je porte une coupe mulet et pourtant c'est magique. Des titres comme "Courage" ou "Weekness" sont du pur Rundgren dans ce qu'il a de plus captivant. De belles pop songs nappés de Philly sound onctueux. "Arena" est de ces albums sur lesquels on s'interroge au départ et qui finissent par nous hypnotiser au final. Avec Bobby Conn (http://www.myspace.com/bobbyconn) et Julian Cope (www.headheritage.co.uk) les disciples et Todd Rundgren le Saint Esprit la trinité glam-hard-weird-over the top le monde de la musique n'est pas encore perdu dans l'insipide indie plop. Au lieu d'acheter le nouvel AC/DC jetez-vous sur Arena. D'ailleurs "Arena" va beaucoup plus loin que la planète hard avec des titres tel que "Today" et son envolée Moogienne!!!

2 commentaires:

Sandra a dit…

un bien beau slip, en tout cas....

Pierre M a dit…

un concert de Todd au Trabendo ? Il faut y courriiiiiiiiiiir !